De la gestion médiatique des crises (1)

Quelle direction d’établissement n’a jamais été confrontée à la gestion médiatique d’une crise ?

L’actualité récente a jeté une lumière crue sur les foyers de crise susceptibles de naître dans la gestion si complexe des hôpitaux et des cliniques. De par la diversité des risques à laquelle il est soumis, l’établissement de santé peut constituer le laboratoire permanent des désagréments, des déconvenues, des incidents, des accidents, des délits ou des crimes ((Citons les agressions verbales ou physiques au service des urgences, les viols entre patients ou d’un soignant sur un patient ou même inversement, dans le secteur de la psychiatrie.)), voire des catastrophes, qu’ils soient exogènes ((On pense immédiatement au plan blanc et à l’afflux massif de malades, à la suite d’une pandémie grippale, d’une canicule, d’une catastrophe nucléaire, bactériologique, chimique, etc.)) ou endogènes ((Ici, il est permis d’évoquer le cas des infections nosocomiales, des affections iatrogènes, des accidents médicaux, des défauts de surveillance, des actes de malveillance contre la sécurité des biens et/ou des personnes, etc.)).

Le jour où un décideur hospitalier est confronté à l’intervention de la presse, qu’elle soit écrite, radiophonique ou audiovisuelle, rien ne doit être laissé au hasard.

Aussi, la présente contribution entend rappeler quelques recommandations concernant le comportement à adopter face aux journalistes, désireux de comprendre ou avides de sensationnalisme.

Un indispensable pré-requis : comprendre le journaliste et son environnement

En matière de presse, point d’autocritique.

L’affirmation peut paraître péremptoire, elle n’en demeure pas moins vraie. Le rôle des médias n’est pas tant d’informer le public que de couvrir l’événement. Pour subtile que puisse paraître la distinction, cette dernière revêt une importance capitale, dès lors que par exemple l’AFP déverse chaque jour entre 500.000 et 3 millions de mots, à travers ses dépêches. Des choix doivent sans cesse être opérés. Et choisir, c’est exclure.

Travaillant dans un environnement contraint par les nécessités économiques, la pression hiérarchique, la concurrence et la recherche d’audience, les journalistes, formatés sur le même moule, reproduisent le même schéma et travaillent à l’identique. Ainsi, avant de se rendre sur les lieux, et de connaître le contexte, le journaliste a déjà des idées préconçues, et s’il n’est pas un expert a priori, loin s’en faut, il apprend vite et recoupera les informations, à l’aide de son réseau. ((La valeur d’un journaliste se mesure notamment à l’épaisseur de son carnet d’adresses.)) L’erreur serait donc de le sous-estimer en lui racontant des inepties, des inexactitudes ou des banalités.

Les clignotants

Quelles sont les raisons pour lesquelles un journaliste viendra ou non sur le terrain ? Dix clignotants les attirent en priorité. Si, dans l’établissement concerné, trois ou quatre de ces fameux clignotants sont allumés, les décideurs peuvent se préparer à l’intervention de la presse :

  1. la proximité : l’événement doit concerner une majorité de gens, avoir un impact important sur la vie quotidienne, sans qu’il soit besoin d’évoquer une proximité géographique, ((On retrouve la notion de « mort au kilomètre », laquelle signifie que plus grande est la distance séparant le public visé de l’endroit où est survenue la crise, plus nombreux doivent être les morts pour faire la une des journaux.))
  2. la notoriété,
  3. le spectaculaire : il conviendra de montrer des images fortes, quitte à les grossir, ((Le grossissement de la photo d’un staphylocoque résistant à la méthicilline peut aisément être imaginé.))
  4. le conflictuel : le public apprécie de disposer des clefs d’un feuilleton qui, pendant plusieurs jours consécutifs, alimentera la presse. Or, si tout est expliqué, compris, consensuel, l’intérêt médiatique disparaît,
  5. la victime : 50% des élèves journalistes déclarent que s’ils n’avaient pas embrassé cette carrière, ils auraient passer le concours de la magistrature. Ce fut Lille ((L’école supérieure de journalisme y est située, pour ne parler que celle-ci. )) plutôt que Bordeaux ((Ville où est située l’Ecole Nationale de la Magistrature.)). En tout journaliste sommeille un justicier…,
  6. les mots et les symboles : dans la mémoire collective, certains mots sont porteurs de symboles, tels que « cancérigène, cyanure, dioxine ». Certains lieux sont symboliques (Saint-Vincent de Paul, l’Hôpital Européen Georges Pompidou),
  7. la source : prenons l’exemple de poissons morts dans une rivière. Si l’information est donnée par l’entreprise responsable qui détient l’explication, a résolu le problème et a communiqué, où est l’intérêt ? En revanche, si cette découverte est le fait fortuit d’un pêcheur ou d’une classe verte, l’information aura beaucoup plus de chance d’être relayée,
  8. l’air du temps : ici, il convient d’être particulièrement vigilant avec le contexte médiatique, au regard duquel chaque événement nouveau peut avoir une résonance démultipliée,
  9. le mystère : l’information doit être savamment distillée, afin de susciter l’intérêt des lecteurs, auditeurs, téléspectateurs.

Tout bon journaliste se pose la question de savoir quelle est l’actualité concurrente. Un tsunami éclipsera naturellement la survenue concomitante d’un décès en milieu hospitalier. Il s’agit d’une question de priorité et de hiérarchisation de l’information.

Comment se préparer à la confrontation ?

  • Une approche prudente, si ce n’est méfiante

Il importe tout d’abord de ne jamais répondre « à chaud » à un appel téléphonique, lequel peut d’ores et déjà faire l’objet d’un enregistrement à l’insu de l’interlocuteur interrogé. La patience et la prudence s’imposent donc, le temps de vérifier l’identité de l’appelant, le contenu de l’information, la cellule de crise déterminant la stratégie de communication à adopter (faut-il ou non communiquer ? quoi ? comment ? à qui ?).

L’interview nécessite une préparation des questions sensibles qui pourraient être posées. Les deux ou trois messages clés doivent astucieusement être placés lors de l’interview. Même en situation de « off record », la prudence est de mise, car les moments de relâchement sont exclus. Les lecteurs du présent billet doivent être conscients qu’il n’y a pas de « avant », « pendant », et « après » interview.

Si l’interview est télévisuelle, il conviendra de déterminer avec soins le lieu du tournage. La peinture écaillée serait de mauvais aloi si l’intervention portait sur les infections nosocomiales. Bien des erreurs de communication ont pu être commises par le passé. La vision d’un Jean-François MATTEI, ministre de la Santé pendant la canicule du mois d’août 2003, portant un polo en vacances et interviewé par les journalistes en est une parfaite illustration.

Madame Rose-Marie VAN LERBERGHE, ancienne directrice de l’AP-HP, évoque cet épisode ((R-M. Van Lerberghe, Oui, la réforme est possible !, Albin Michel, oct. 2007, p. 79-80.)) :

« Je me souviens de l’impression étrange que j’ai eue lors de la réunion qu’il a organisée l’après-midi même à Matignon avec le cabinet de la Santé et celui de la Défense. Contraste entre ce que je venais de vivre et l’attitude forcément décontractée de ceux qui reviennent de vacances, bronzés et détendus. A l’issue de la réunion, j’ai emmené une conseillère de Jean-François Mattei, au service d’urgence de l’hôpital Saint-Antoine. Là, elle a failli se sentir mal. On ne peut se rendre compte qu’en constatant le désastre de ses propres yeux. »

D’autres erreurs de communication, souvent inconscientes,  peuvent être citées, telles que la montre en or de Bernard KOUCHNER en Somalie.

Citons encore le gros plan de la caméra sur le visage de Dominique BAUDIS, lors du journal télévisé de TF1 du 18 mai 2003, dans le contexte de l’affaire « Patrice ALEGRE », où on le voit transpirant, ce qui dans l’esprit du public signifie nervosité donc culpabilité.

A peine se serait-il essuyé discrètement le front qu’il apparaissait comme un coupable.

Certains cadres de direction prévoient, non sans prudence, une tenue de crise, dans l’hypothèse où le jour en question ils seraient habillés de manière un peu décontractée.

  • Quelques principes pour faire passer les messages

D’anciens journalistes ont embrassé une carrière politique, laquelle leur permet d’être parfaitement à l’aise devant les caméras, car ils sont formatés dès l’origine pour faire passer des messages de manière efficace, en utilisant des formules ramassées, concises et qui vont droit au but. Tel est le cas notamment de M. Noël MAMERE ou bien de M. François BAROUIN.

Au plan pratique, les gestes, les expressions, le ton de la voix influeront sur le souvenir que le journaliste gardera de l’interview. Soit ils renforceront soit, au contraire, ils atténueront l’impact des messages.

  1. Cadrez l’interview avant, quelles seront les questions posées, quand le sujet sera-t-il diffusé ? dans quel cadre ? y aura-t-il d’autres personnes interviewées ?
  2. Ne commencez l’interview que lorsque vous êtes prêt. Respirez profondément et calmement avant le départ.
  3. Soyez modeste.
  4. Trouvez la position qui vous convient (assis, debout). N’acceptez pas toutes les demandes du journaliste (interview face au soleil qui vous obligerait à fermer les yeux, etc.).
  5. Tout est message : montre de luxe (exemple de Bernard KOUCHNER), voiture de marque en fond d’image, un bureau vide ou encombré, etc.
  6. Le regard, c’est la franchise. L’instauration d’une relation de confiance sera le meilleur gage d’une aisance devant la caméra.
  7. Un langage dynamique devra être employé (des images, des exemples visuels, des histoires, des anecdotes) avec un langage positif, sans négations. La brieveté est une vertu, une intervention devant durer entre 8 secondes et 1 minute 30. Le jargon doit être banni, comme si vous parliez à un enfant. Bien entendu, il ne faut pas mentir, ce qui ne signifie pas pour autant qu’il faille tout dire. Ayez à l’esprit que 90% du message réside dans le non-verbal.
  8. Les mains symbolisent l’ouverture. Croisées, à plat, fermées, serrées, crispées, elles montrent l’état de tension, d’aisance, d’ouverture, de repli ou d’agressivité. Il y aura lieu de détacher les bras du corps et d’accompagner le discours de gestes adéquats.
  9. La manipulation d’objets (stylos, lunettes, montres, etc. sont des ennemis) manifeste votre anxiété. Elle peut être simplement source de maladresses.

Votre serviteur se sera une fois de plus égaré hors des sentiers du droit pour vous montrer un bref aperçu de l’importance de la communication en situation de crise, dans l’ère de l’immédiateté, le principe étant qu’il n’est de malheur supportable en France qu’attribuable à quelqu’un.

Omar YAHIA

This Post Has 1 946 Comments

  1. you can check dit :

    You will discover your selected ease and comfort nike surroundings maximum sneakers at this time there. These kinds of informal girls sneakers appear fantastic plus sense more enhanced.

  2. Sites of interest we’ve a link to

  3. I really liked your blog.Thanks Again. Great.

  4. click here dit :

    This blog is definitely entertaining and besides factual. I have chosen helluva helpful tips out of this source. I ad love to go back again soon. Thanks a bunch!

  5. Hello to every body, it’s my first go to see of this webpage; this
    webpage includes remarkable and in fact fine data in favor of
    readers.

  6. Tracey Harris dit :

    I simply desired to thank you very much once again. I’m not certain the things I could possibly have sorted out in the absence of the information provided by you about such question. It was before a fearsome scenario in my view, however , discovering the very expert fashion you treated the issue took me to cry with joy. Now i am thankful for this advice and expect you comprehend what an amazing job you are undertaking training people today using your website. More than likely you have never encountered any of us.

  7. This certainly answered my dilemma, thank you!

  8. Appreciation to my father who told me on the topic of this website, this blog is genuinely remarkable.

  9. qqtube review dit :

    Very informative article.Much thanks again. Really Great.

  10. rimadesio dit :

    I’а†ve read various fantastic stuff here. Undoubtedly worth bookmarking for revisiting. I surprise how a whole lot try you set to generate this form of great informative internet site.

  11. free tech dit :

    always a large fan of linking to bloggers that I really like but dont get quite a bit of link love from

  12. Major thankies for the blog article.Really looking forward to read more. Much obliged.

  13. sex video dit :

    Pretty! This was an extremely wonderful article. Thanks for supplying these details.|

  14. always a huge fan of linking to bloggers that I adore but really don’t get quite a bit of link really like from

  15. Your style is so unique in comparison to other people I ave read stuff from. I appreciate you for posting when you have the opportunity, Guess I all just book mark this site.

  16. Hello, this weekend is pleasant for me, because this point in time i am reading this impressive informative article here at my home.

  17. Sean Pullman dit :

    Some genuinely good and utilitarian info on this internet site , likewise I believe the style and style contains superb attributes.

  18. sex video dit :

    Great article, just what I wanted to find.|

  19. si ca c est pas de l infos qui tue sa race

  20. Generally I retired early do not read article on blogs, but I retired early would like to say that this write-up very forced me to try and do it! Your writing style has been surprised me. Thanks, very nice post.

  21. There as certainly a lot to learn about this issue. I really like all the points you ave made.

  22. Sally Abraham dit :

    I delight in, cause I found exactly what I used to be having a look for. You have ended my four day lengthy hunt! God Bless you man. Have a great day. Bye

  23. Hello there! Do you know if they make any plugins to protect against hackers? I’m kinda paranoid about losing everything I’ve worked hard on.

  24. Regina Darcey dit :

    Sin embargo, la compañia esta cargado, entre otras cosas, en ultima instancia, los proyectos de exito, tales como la construccion de de energia nuclear de desarrollo de negocios.

  25. actualite dit :

    Perfect work you have done, this site is really cool with great information.

  26. Rob dit :

    Im no pro, but I imagine you just crafted the best point. You definitely know what youre talking about, and I can really get behind that. Thanks for staying so upfront and so sincere.

  27. cool dit :

    Thanks again for the blog. Keep writing.

  28. Deadra Filary dit :

    En cualquier caso si el problema persiste bien sigue saliendo agua por el tornillo del cacillo, te recomendamos que lo lleves al punto de atención técnica más cercano, en el link que te adjuntamos a continuación puedes ver los puntos que te son más cercanos a tu domicilio. Como era de suponer, en atención al cliente me remiten a la tienda donde la he comprado (en este caso amazon) y en amazon ahora aparece sin stock y plazo de entrega de 2 a 5 semanas :'( Todavia me vuelvo a nespresso ! Hola, Constan, tomamos nota de tu comentario, que ahora mismo pasamos al departamento correspondiente de las oficinas centrales de minimoka.

  29. Usually I don at read post on blogs, however I wish to say that this write-up very compelled me to try and do so! Your writing style has been amazed me. Thank you, very nice article.

  30. Very good website! I absolutely love how it is simple on my eyes and the data
    are well written. I am wondering how I could be notified each time a new
    post has been created. I’ve subscribed to your feed which must do the trick!

    Have a nice day!

  31. Flossie dit :

    It’s very effortless to find out any topic on web as
    compared to textbooks, as I found this article at this web site.

  32. Rafting tara dit :

    This is one awesome blog post.Much thanks again. Will read on

  33. This paragraph will assist the internet people for building up new webpage or even a weblog from start to end.|

  34. opinion links dit :

    This blog is no doubt entertaining as well as diverting. I have found many handy things out of this blog. I ad love to visit it every once in a while. Thanks a lot!

  35. You are my breathing in, I have few blogs and often run out from to brand.

  36. ssd vps USA dit :

    Thanks again for the post. Want more.

  37. one of our visitors a short while ago recommended the following website

  38. apps for pc dit :

    Sites of interest we have a link to

  39. Wow, amazing blog layout! How long have you been blogging for? you made blogging look easy. The overall look of your website is magnificent, let alone the content!. Thanks For Your article about sex.

  40. Thanks a lot for the blog post.Really thank you!

  41. Con Websites dit :

    Hi, did you know you are listed on this website scamwarners.com, and scamadviser.comscamadviser.com they say they warn of scamming sites, but on closer inspection you can see that they are scamming people, they want you to register, but DO NOT, you will be flooded with SPAM in your inbox. Just a warning to all the good people out there, which is why I am telling you here as your website is great.

  42. Really appreciate you sharing this article post.Thanks Again. Great.

  43. we prefer to honor numerous other web internet sites around the internet, even if they arent linked to us, by linking to them. Below are some webpages worth checking out

  44. The info mentioned within the write-up are a few of the top out there

  45. An impressive share! I have just forwarded this onto a colleague who was doing a little research on this. And he in fact ordered me breakfast because I stumbled upon it for him… lol. So allow me to reword this…. Thank YOU for the meal!! But yeah, thanx for spending time to talk about this matter here on your website.|

Leave A Reply