Bachelot accusée d’empoisonnement : référé du 4 janvier 2010

FlickR - Roselyne Bachelot - MEDEFCanular ou non, mes pérégrinations sur le Web m’ont conduit à découvir, sous forme presque confidentielle, un compte-rendu émaillé de fautes d’orthographes et d’anglicismes portant témoignage d’une passante présente au Palais lors de l’audience des référés qui s’est tenue le 4 janvier 2010 par-devant le Tribunal de Grande Instance de Paris. Le caractère authentique du témoignage n’est pas indiscutable mais sème assurément le trouble. Aux lectrices et lecteurs de se faire leur propre opinion : the flu case.