Distilbène®, mieux vaut un dossier solide

FlickR - Isabelle et bébé - gino carrierLe contentieux relatif au domaine du médicament prend, depuis quelques années, une ampleur considérable. Après les affaires du Stalinon ((CA Paris, 3 juin 1958, S. 1958. 336, note Bredin. Produit pour les maladies de peau à l’origine, dans les années 1950, de la mort ou de l’invalidité grave de plusieurs centaines de personnes.)), de la thalidomide ((Tranquillisant de synthèse prescrit à des femmes enceintes, à l’origine de malformations très graves chez les nouveau-nés (8.000 victimes dans le monde.)), de l’hormone de croissance ((Par exemple, TGI Montpellier, 2ème ch., 9 juillet 2002, inédit : hormone prescrite à des enfants à la croissance jugée déficiente et qui a provoqué près d’une centaine de décès.)), de la vaccination contre l’hépatite B ((CA Versailles, 14ème ch., 2 mai 2001, D. 2001.IR.1592, RTD.civ. 2001. 891, obs. P. Jourdain, par exemple.)), de l’Isoméride ((Déclenchement d’une hypertension artérielle pulmonaire liée à la prise d’un médicament contre l’obésité.)) ou encore de la cérivastatine ((Anti-cholestérol à l’origine de décès en 2001, de douleurs musculaires et de problèmes ophtalmologiques.)), voici le tour du Distilbène.

Par deux arrêts récents ((Cass. Civ. 1ère, 24 septembre 2009, n°08-10.081 et Cass. Civ. 1ère, 24 septembre 2009, n°08-16.305.)), en apparence contradictoires, la Cour de cassation s’est prononcée sur le sort des victimes de ce médicament, prescrit à l’origine pour remédier aux risques de fausses couches.

Préalablement à l’analyse proprement dite des deux décisions, un bref rappel historique s’impose concernant le médicament considéré. Le distilbène a été prescrit en prévention de fausses couches à des millions de femmes dans le monde dont près de 160.000 Françaises entre 1947  et 1977. Le principe actif de ce médicament, une hormone de synthèse appelée diéthylstilbestrol (ci-après désignée DES), va se révéler non seulement inefficace comme anti-abortif mais également responsable de malformations génitales et de cancers chez les enfants exposés in utero. L’oestrogène sera par la suite interdite mais pas de manière homogène : 1971 aux Etats-Unis, 1975 aux Pays-Bas, 1977 en France…

Les dommages différés à l’origine de ce produit se manifestant 10, 20, 30 ou 40 ans après l’exposition, on peut s’attendre à un impressionnant contentieux, une bombe à retardement en somme.

Dans les deux espèces, la plaignante était atteinte d’un adénocarcinome à cellules claires (ACC) du col utérin qu’elle imputait à la prise, par sa propre mère, durant sa grossesse, de l’hormone de synthèse DES. Elle a assigné les deux sociétés fabricantes de la même molécule mais sous deux appellations différentes, la société UCB Pharma et la société Novartis santé familiale.

Dans l’arrêt n°878, la Cour de cassation se retranche derrière l’appréciation des juges du fond qui ont considéré que la plaignante ne prouvait pas avoir été exposée au médicament litigieux dès lors qu’il n’était pas établi que le DES était la seule cause possible de la pathologie dont souffrait la requérante.

Dans l’arrêt n°880, la Cour de cassation censure en revanche l’arrêt d’appel en se fondant sur la responsabilité délictuelle (art. 1382 du code civil) et le droit de la preuve (art. 1315 du code civil) pour indiquer que dès lors qu’il est prouvé que le DES est la cause directe de la pathologie tumorale, il appartient au(x) laboratoire(s) mis en cause de prouver que le produit n’était pas à l’origine du dommage.

Si le premier arrêt appelle peu de commentaires dans la mesure où il s’inscrit dans l’orthodoxie civiliste du droit de la preuve, il en va tout autrement du second au terme duquel la Cour de cassation a inversé la charge de la preuve, pesant non plus sur la victime mais sur les fabricants, lesquels doivent désormais démontrer que leur produit n’était pas à l’origine de la pathologie, une preuve quasi-diabolique en somme.

L’intérêt de ces décisions résulte moins des principes de la responsabilité d’un fabricant de produits défectueux, largement appliqués depuis longtemps, que des règles de l’administration de la preuve, appliquées par la Cour de cassation à un préjudice spécifique d’exposition au distilbène.

FlickR - Palais de justice - ricardo.martinsLa spécificité de la preuve de l’exposition au distilbène in utero

Deux obstacles majeurs s’opposent aux victimes désireuses de faire reconnaître leur exposition au médicament litigieux : l’ancienneté de l’exposition et la pluralité de producteurs de l’oestrogène de synthèse nocif. La différence séparant les deux espèces commentées réside dans la conduite et les conclusions de l’expertise, phase essentielle, primordiale, du procès, au cours de laquelle se manifeste (ou est censée se manifester) la vérité technique, celle à laquelle les magistrats se fient quasi-systématiquement pour rendre leur décision, en toute connaissance de cause.

Dans l’arrêt n°878, il suffit de lire les moyens du pourvoi pour s’apercevoir que la plaignante a été dans l’impossibilité de se procurer le dossier médical de sa mère ou un certificat médical de prescription compte tenu de l’ancienneté des faits. La demanderesse n’a raisonné que par présomptions et indices, géographiques, temporels, historiques. Mais en vain, manifestement. Produire de la littérature médicale est à la portée de n’importe qui. Produire le dossier médical de sa mère devient beaucoup plus difficile. Les établissements de santé ont été, à ce propos, rappelé à l’ordre par la DHOS ((Direction de l’Hospitalisation et de l’Organisation des Soins, pour les quelques rares lecteurs qui ne connaissent encore pas la signification de cette abréviation.)) par circulaire du 21 août 2009.

Dans l’arrêt n°880, il apparaît manifestement que la plaignante avait bel et bien prouvé qu’elle avait été exposée in utero au distilbène, ce qui a été reconnu par les juges de la cour d’appel. Elle a donc en quelque sorte sauté le premier obstacle, celui de l’ancienneté de l’exposition. Le second obtacle étant, lui, encore plus délicat à franchir, la Cour de cassation a concédé du terrain à la partie plaignante en inversant la charge de la preuve en direction des laboratoires, exigeant d’eux la preuve d’un fait négatif, autrement dit que leur produit n’était pas à l’origine du dommage. C’est précisément en cela que le second arrêt constitue, à n’en pas douter, un pas décisif en faveur des victimes.

D’un point de vue strictement juridique, expurgé de toute compassion envers les victimes, la solution adoptée par la Cour de cassation est on ne peut plus orthodoxe. Dans la seconde espèce qui revêt indubitablement l’allure d’un arrêt de principe (publication sur le site Internet de la Cour de cassation, communiqué de presse, visa de cassation, etc.), la Cour de cassation se fonde sur l’article 1315 du code civil qui dispose, rappelons le, que :

« Celui qui réclame l’exécution d’une obligation doit la prouver.

Réciproquement, celui qui se prétend libéré, doit justifier le paiement ou le fait qui a produit l’extinction de son obligation. »

Au sens du Code civil et du droit des obligations, le paiement s’entend de l’exécution d’une obligation et non du transfert d’une somme d’argent. Appliqué à l’espèce, le premier alinéa signifie que la demanderesse a prouvé ce qu’elle avancait, à savoir qu’elle a été exposée au DES. Le second alinéa, lui, signifie que les laboratoires défendeurs qui se prétendent libérés de leur obligation doivent chacun justifier que leur produit n’était pas à l’origine du dommage.

En effet, aux Etats-Unis comme aux Pays-Bas, il existait près de 150 marques sur le marché ; de ce fait, toute identification certaine du fabricant du produit ingéré par les mères des victimes, 30 ans plus tôt, relevait de l’illusion.

Et quelle est leur obligation, en l’espèce ? Il s’agit d’une obligation de vigilance d’origine prétorienne, dégagée par la Cour de cassation dans ce cas précis ((Cass. Civ. 1ère, 7 mars 2006, UCB Pharma, n°04-16.179 et UCB Pharma, n°04-16.180, D. 2006.812, obs. I. Gallmeister, Resp. civ. et assur. 2006, comm. 164, obs. C. Radé, RTD. civ. 2006, p. 565, comm. P. Jourdain.)).

Ce faisant, la Cour de cassation n’a fait, dans son arrêt n°880, qu’appliquer scrupuleusement la loi à la lettre.

La spécificité de la responsabilité des laboratoires

Bien que la Cour de cassation, dans ses deux arrêts, n’aborde pas la question de la responsabilité, cette question relevant de la compétence des juges d’appel, il nous semble intéressant d’effleurer le sujet, de manière superficielle hélas.

Consécutivement à l’arrêt n°880, la cour d’appel de renvoi devra trancher sur la responsabilité des laboratoires, laquelle sera subordonnée à la preuve suivant laquelle leur produit respectif n’était pas à l’origine du dommage. Il leur sera sans doute très difficile d’apporter une telle preuve.

A travers les différentes décisions rendues sur ce sujet, il est solidement acquis que la littérature scientifique faisait état dès les années 1953-1954 de la survenance de cancers très divers, les expérimentations animales démontrant même que le risque carcinogène était connu. A partie de 1971, de nombreuses études expérimentales et des observations cliniques contre-indiquaient l’utilisation du distilbène. Les laboratoires mis en cause ne peuvent désormais en disconvenir. Leur stratégie consistera donc à établir que leur produit n’était pas à l’origine du dommage, à affirmer que les plaignantes ne prouvent pas le médicament litigieux a été prescrit à leur mère.

Pèse sur ces structures une obligation de vigilance (obligation de sécurité de résultat), qui n’est pas sans évoquer la pharmacovigilance, notion opérationnelle en droit de la santé s’appliquant postérieurement à l’autorisation de mise sur le marché, obligation prétorienne de vigilance qui leur interdit toute passivilité et les contraint à prendre des mesures, même en présence de résultats discordants quant aux avantages et inconvénients du produit.

L’idée du présent article nous a été inspirée par une suggestion du Docteur Vincent Hazebroucq. Qu’il en soit vivement remercié.

Pour finir, vous trouverez ci-après les réactions aux deux arrêts de la Cour de cassation.

This Post Has 967 Comments

  1. erotikartikel dit :

    please visit the web pages we adhere to, including this 1, as it represents our picks through the web

  2. Commonly I wouldn’t read through report for websites, even so would like to say that that write-up really forced us to take a peek during in addition to undertake it! Ones writing tastes may be amazed myself. Many thanks, extremely excellent post سرور مجازی لهستان.

  3. blow job dit :

    usually posts some incredibly exciting stuff like this. If you are new to this site

  4. the time to read or stop by the material or web sites we’ve linked to beneath the

  5. Friv3 dit :

    You should take part in a contest for one of the best blogs online. I will recommend this website!

  6. sex talk dit :

    one of our guests not too long ago advised the following website

  7. Thanks-a-mundo for the article post.Much thanks again. Will read on

  8. Im grateful for the post.Really thank you! Cool.

  9. Visit Here dit :

    Simply a smiling visitor here to share the love (:, btw great style and design.

  10. anal sex dit :

    check below, are some totally unrelated websites to ours, on the other hand, they are most trustworthy sources that we use

  11. ostrich egg dit :

    I am going to straight away clutch i465 black your rss feed as I can not locate ones e-mail subscription url or perhaps e-newsletter assistance. Do you could have every? Please allow me to comprehend to ensure I can subscribe.. ostrich egg Appreciate it.

  12. oral sex dit :

    just beneath, are a lot of entirely not connected internet sites to ours, on the other hand, they are certainly worth going over

  13. usually posts some incredibly exciting stuff like this. If you are new to this site

  14. Link Home dit :

    Impressive web site. A great deal of useful facts here.. سرور مجازی انگلیس My business is sending that to a few pals ans additionally discussing throughout delicious. And naturally, many thanks in your efforts!

  15. خرید Vps dit :

    We’ve study a number of good information listed here. Definitely amount bookmarking with regard to returning to. I ponder just how a great deal of attempt you put to develop this kind of amazing informative web-site.. خرید vps

  16. usually posts some pretty interesting stuff like this. If youre new to this site

  17. sua cua cuon dit :

    I truly appreciate this blog post.Much thanks again. Will read on

  18. diệt mối dit :

    Thanks-a-mundo for the blog article.Really looking forward to read more. Fantastic.

  19. Google dit :

    Please check out the web-sites we follow, such as this a single, as it represents our picks from the web.

  20. Very good post. I am dealing with some of these issues as well..

  21. Wonderful factors in this article.. سرور مجازی المان I am able to view your write-up. Thanks a lot and i’m taking a look toward speak to you. Do you want to generously fall me a send?

  22. Major thankies for the article.Much thanks again. Keep writing.

  23. m88 dit :

    Im obliged for the blog.Much thanks again.

  24. Thanks for sharing your info. I truly appreciate your efforts and I am waiting for your next post thank you once again.

  25. You have made some decent points there. I checked on the web to learn more about the issue and found most people will go along with your views on this web site.

  26. the time to study or stop by the content or web-sites we have linked to below the

  27. Their as you find out my mind! You seem to learn lots somewhere around that, just like you submitted the ebook inside something like that. I feel that you might employ some r tar music instrument. d. to just make the content household a little, but rather than this, this really is wonderful site. A very good read. Let me definitely be back again.

  28. Hey, I stumbled upon your web site through Yahoo and google even while buying identical issue, your blog came way up, seems like great سرور مجازی فرانسه. We have book-marked so that you can my own favorites|added onto social bookmarks.

  29. Woah that website can be amazing i love learning the articles you write سرور مجازی لینوکس. Carry on the favorable works of art! You know, many persons need all over with this data, you could support them enormously.

  30. handicraft dit :

    Hi there, I uncovered your website by means of Google whilst buying similar theme, your web site got here in place, it appears beneficial. I’ve book-marked to be able to this favorites|added to bookmarking handicraft.

  31. Try to consume largely in in between foods if you suffer from acid reflux. When your stomach is full of foodstuff an liquid, the lower esophageal sphincter is beneath consistent pressure. This can lead to it to enable the food and acid in your belly to appear again up into your esophagus and demolish the lining within.

  32. Hi all, merely notice your own weblog through Search engines, and located it is actually beneficial. I am usually mindful pertaining to the city. I’ll appreciate cleaning soap move forward the following later on سرور مجازی هلند. All kinds of other people will likely to end up took advantage of the producing. Kind regards!

  33. Hey all. I stumbled upon ones blog page making use of ask. This is a seriously well authored report. I am going to always take a note of that are available back in discover more of one’s useful information. Thanks for the post. I most certainly will unquestionably recovery.

  34. خرید vpn پرسرعت برای کامپیوتر و موبایل

    A virtual personal community (VPN) extends a private network across a community network, and allows customers to ship and receive information throughout shared or community networks as if their computing devices had been immediately related to the pers…

  35. Here is a superb Weblog You might Discover Exciting that we Encourage You

  36. It is as you understand my mind! You peer to be aware of a whole lot roughly this kind of, as you composed the ebook inside it or something like that. I believe that you may employ a number of g. h سرور مجازی آمریکا. to just make the message home a little, but rather than that, this really is superb weblog. A very good examine. I’ll definitely be returning.

  37. Wonderful story, reckoned we could combine a few unrelated data, nonetheless seriously really worth taking a look, whoa did one particular master about Mid East has got additional problerms also

  38. boutique blog dit :

    Some genuinely superb content on this site, regards for contribution.

  39. I truly appreciate this post. I have been looking everywhere for this! Thank goodness I found it on Bing. You have made my day! Thx again

  40. please take a look at the web sites we stick to, including this one particular, because it represents our picks from the web

  41. gay sex toys dit :

    one of our visitors just lately suggested the following website

  42. like so, bubble booty pics and keep your head up, and bowling bowl on top of the ball.

  43. Wow! Thank you! I continuously wanted to write on my website something like that. Can I include a fragment of your post to my site?

  44. I truly appreciate this post. I ave been looking all over for this! Thank goodness I found it on Google. You have made my day! Thanks again.

  45. It as nearly impossible to find knowledgeable people on this subject, but you sound like you know what you are talking about! Thanks

  46. We are a collection of volunteers and starting a new project in a community in

  47. Simply a smiling visitor here to share the love (:, btw outstanding design and style.

  48. Major thanks for the post.Thanks Again. Awesome. here

  49. Google dit :

    Very handful of internet websites that transpire to be comprehensive beneath, from our point of view are undoubtedly very well really worth checking out.

  50. Thanks to this blog I broadened horizons.

  51. Qnet dit :

    Very informative article post.Thanks Again. Much obliged.

  52. couples toys dit :

    always a significant fan of linking to bloggers that I appreciate but really don’t get a good deal of link appreciate from

  53. here are some links to web-sites that we link to for the reason that we believe they are really worth visiting

  54. startups dit :

    Loving the info on this web site , you have done great job on the posts.

  55. Very good post. I will be dealing with many of these issues as well..

  56. In my view, if all web owners and bloggers made good content as you did, the net will be much more useful than ever before.

  57. Im thankful for the blog post. Want more.

  58. This excellent website certainly has all the info I wanted about this subject and didn at know who to ask.

  59. سئو dit :

    My spouse and i appreciate, cause I uncovered what exactly I’m writing about for سئو. You’ve ended our three day time extended search for! God Bless you person. Possess a great day time. Ok bye

  60. I simply could not depart your site before suggesting that I extremely loved the usual info a person supply to your guests? Is gonna be again regularly in order to check up on new posts.

  61. This is my first time pay a quick visit at here and i am in fact pleassant to read everthing at alone place.

  62. This is a great blog. Thank you for the very informative post.

  63. provilluss.us dit :

    It as not that I want to duplicate your web site, but I really like the layout. Could you let me know which theme are you using? Or was it tailor made?

  64. Piece of writing writing is also a fun, if you be acquainted with after that you can write if not it is complex to write.

  65. Spot on with this write-up, I genuinely think this web-site requirements far more consideration. I all probably be once again to read a lot more, thanks for that information.

  66. www.ebay.com dit :

    Excellent post. I was examining consistently this particular weblog with this particular inspired! Invaluable facts especially the closing step 🙂 I personally handle this sort of data a good deal. I used to be interested in this a number of information and facts for some time santoor. Thanks a lot and best of success.

  67. Appreciation for your great writeup. This in reality used to be your entertainment account them tar instrument. Look complicated to be able to much more sent gratifying of your stuff! Even so, exactly how can most of us keep up a new messages?

Leave A Reply