A partir de quand une jurisprudence nouvelle doit-elle être appliquée ?

FlickR - Repos de bébé - EtolaneC’est la question de principe à laquelle le Conseil d’État ((CE, 2 septembre 2009, Assistance Publique Hôpitaux de Marseille c/ X, n°297013.)) a été récemment conduit à répondre très solennellement. On connaissait déjà la réponse à propos des lois et règlements. Sans qu’il soit besoin de citer l’article 2 du code civil rédigé en termes généraux, et inchangé depuis 1804, les lois et décrets publiés au Journal Officiel de la République française sont immédiatement applicables, sauf à ce que des dispositions transitoires aient aménagé une application progressive, voire articulée avec des dispositifs en cours.

Les faits sont douloureux.

En l’espèce, un bébé âgé de 2 mois et pesant moins de 4 kilos a été conduit au service des urgences de l’hôpital La Timone à Marseille, le 6 novembre 1994 à 20h, par ses parents, alertés vers 18h par son état anormal. Elle a été examinée à son arrivée par un médecin qui a jugé que son état était normal au vu d’un examen clinique et d’une échographie cérébrale. Admise en unité de pédiatrie, l’enfant a présenté pendant la nuit des troubles digestifs accompagnés de vomissements.

A 7h30, retrouvée geignant, le teint pâle et grisâtre, elle a été perfusée, mise sous oxygène et a reçu une antibiothérapie. A 9h30, elle a été transférée dans le service de soins intensifs, où il a été constaté qu’elle avait perdu 8% de son poids et qu’elle était atteinte de convulsions. Les examens pratiqués ont permis de diagnostiquer une défaillance polyviscérale, une souffrance cérébrale et des signes d’anoxo-ischémie.

La stratégie de défense de l’établissement hospitalier consistait à dire qu’il s’agissait d’une mort subite manquée antérieure à l’admission et dont les effets auraient été masqués par une période de latence de 12 heures, relevant que l’enfant n’avait présenté aucun signe de détresse vitale neurologique ou cardiorespiratoire avant son admission. Aucune manœuvre de « ressuscitation » n’avait, au demeurant, été effectuée par les parents. L’examen clinique aux urgences n’a pas été jugé pathologique.

Face aux conclusions incertaines issues de deux expertises diligentées par le tribunal administratif, la cour administrative d’appel a décidé de confier à un collège de trois experts qui ont conclu que la prescription d’examens biologiques lors de l’admission, un contrôle continu des paramètres hémodynamiques, une perfusion veineuse auraient permis de dépister et corriger, dès leur apparition, les troubles de l’hydratation consécutifs aux troubles gastriques et d’éviter l’anoxie cérébrale survenue dans la nuit du 6 au 7 novembre à la suite du choc hypovolémique provoqué par la déshydratation brutale du nourrisson.

Le collège « expertal » en a déduit que les conditions dans lesquelles le bébé avait été surveillé et soigné étaient fautives.

La cour d’appel a jugé que cette faute avait compromis les chances réelles et sérieuses de rétablissement de l’enfant s’il avait fait l’objet d’une thérapie appropriée et a condamné, par suite, l’hôpital à réparer intégralement le préjudice consécutif à l’anoxie.

FlickR - Clear everything - Hurock24Or, dans le cas où la faute commise lors du traitement d’un patient a compromis ses chances d’éviter l’aggravation de son état, le préjudice résultant directement de la faute et qui doit être intégralement réparé doit être évalué à une fraction du dommage corporel déterminée en fonction de l’ampleur de la chance perdue.

En effet, la perte de chance a ceci de particulier qu’elle ne représente pas l’entier préjudice mais une fraction seulement de ce préjudice. Cette perte de chance tient à la disparition d’un aléa. En l’occurrence, si l’enfant avait reçu les traitements appropriés, il n’est pas absolument certain qu’elle aurait survécu. En revanche, en ne les recevant précisément pas, l’aléa tenant à la survie a disparu.

Cette règle du fractionnement résulte d’un arrêt postérieur à l’arrêt de la cour d’appel attaqué qui, lui, date du 4 juillet 2006. Il s’agit de l’arrêt du Conseil d’État rendu en Section du 21 décembre 2007, Centre hospitalier de Vienne c/ M. Joncart, n°289328.

Les parents éplorés considéraient donc qu’il n’était pas possible de faire application de cette jurisprudence nouvelle intervenue entre le prononcé de l’arrêt de la cour d’appel et le prononcé de l’arrêt du Conseil d’État, laquelle jurisprudence aurait abouti ni plus ni moins qu’à minorer le montant des réparations, non plus de l’entier préjudice mais de la fraction de l’entier préjudice correspondant à la perte de chance.

Sur cette question, les Hauts magistrats se sont montrés inflexibles :

« Si cette règle de réparation résulte d’une jurisprudence postérieure à l’arrêt attaqué, il appartient en principe au juge administratif de faire application de la règle jurisprudentielle nouvelle à l’ensemble des litiges, quelle que soit la date des faits qui leur ont donné naissance, sauf si cette application a pour effet de porter rétroactivement atteinte au droit au recours ; que, par suite et contrairement à ce qui est soutenu en défense, la circonstance que ladite règle, qui n’affecte pas le droit au respect d’un bien au sens de l’article 1er du protocole n°1 de la Convention européenne de sauvegarde des droits de l’homme et des libertés fondamentales, soit postérieure à l’arrêt de la cour, ne saurait faire obstacle à son application au litige dont le Conseil d’État est saisi, dès lors qu’il n’en résulte aucune atteinte au droit au recours des intéressés ; »

La messe est dite, nonosbtant le caratère dramatique des faits à l’origine du présent arrêt.

This Post Has 3 030 Comments

  1. just beneath, are many completely not connected sites to ours, even so, they may be certainly really worth going over

  2. Wow, incredible blog layout! How long have you been blogging for? you made blogging look easy. The overall look of your site is wonderful, let alone the content!

  3. apps dit :

    the plan of a user in his/her mind that how a user

  4. we prefer to honor several other internet web-sites around the web, even if they arent linked to us, by linking to them. Under are some webpages worth checking out

  5. mp3 download dit :

    Very nice indeed ! Check out my website and tell me what you think about it.

  6. please stop by the websites we follow, like this a single, because it represents our picks from the web

  7. Your style is really unique in comparison to other people I have read stuff from. I appreciate you for posting when you ave got the opportunity, Guess I will just bookmark this web site.

  8. Very nice indeed ! Check out my website and tell me what you think about it.

  9. Bernie Kurter dit :

    Along with every thing which seems to be building inside this particular area, a significant percentage of perspectives happen to be somewhat stimulating. However, I beg your pardon, because I do not subscribe to your whole idea, all be it exciting none the less. It appears to me that your commentary are generally not entirely justified and in simple fact you are yourself not entirely certain of your point. In any case I did enjoy looking at it.

  10. Usually I do not learn post on blogs, however I wish to say that this write-up very forced me to take a look at and do so! Your writing style has been surprised me. Thanks, very great article.

  11. kala jadu dit :

    Thanks-a-mundo for the article post. Want more.

  12. although web sites we backlink to below are considerably not connected to ours, we feel they’re essentially really worth a go by way of, so have a look

  13. Domino99 dit :

    Wholesale Cheap Handbags Will you be ok merely repost this on my site? I ave to allow credit where it can be due. Have got a great day!

  14. Wow! This could be one particular of the most helpful blogs We have ever arrive across on this subject. Actually Excellent. I am also a specialist in this topic so I can understand your effort.

  15. recover files dit :

    Very nice indeed ! Check out my website and tell me what you think about it.

  16. Every after inside a while we choose blogs that we study. Listed beneath are the most recent web pages that we pick out

  17. lgbt sex toys dit :

    although internet websites we backlink to beneath are considerably not associated to ours, we feel they may be really really worth a go via, so possess a look

  18. thegayfrat dit :

    below youll uncover the link to some web pages that we consider you’ll want to visit

  19. Superb site my firned. Check out my website and tell me what you think about it.

  20. Ezra Tupper dit :

    I got what you intend, appreciate it for posting .Woh I am pleased to find this website through google.

  21. Very nice indeed ! Check out my website and tell me what you think about it.

  22. That is a very good tip especially to those fresh to the blogosphere. Short but very accurate info Thanks for sharing this one. A must read post!

  23. kite buy dit :

    Simply wanna input that you have a very decent web site , I the layout it really stands out.

  24. Its hard to find good help I am regularly saying that its hard to get quality help, but here is

  25. pleasure ring dit :

    here are some hyperlinks to web pages that we link to for the reason that we consider they are worth visiting

  26. Thanks-a-mundo for the blog.Really thank you! Awesome.

  27. There is noticeably a bundle to know about this. I assume you made certain nice points in features also.

  28. Wow! This blog looks just like my old one! It as on a entirely different subject but it has pretty much the same page layout and design. Wonderful choice of colors!

  29. I think other web-site proprietors should take this site as an model, very clean and wonderful user friendly style and design, let alone the content. You are an expert in this topic!

  30. Jeff Sham dit :

    Yeah bookmaking this wasn’t a risky decision outstanding post! .

Leave A Reply