Ce que doit comporter une préparation à l’accouchement

Toute femme qui porte un enfant en son sein doit effectuer le maximum de préparation pour que la grossesse puis l’accouchement se déroulent parfaitement bien. Certes, des incidents peuvent survenir malgré ces préparations, mais une femme enceinte préparée est à même de mieux les gérer, aussi bien psychologiquement que physiquement. Que ce soit pour une femme primipare ou pour une femme multipare, la préparation est essentielle. Elle est incontournable.

Aller à tous les rendez-vous médicaux

Dès lors qu’une grossesse est confirmée, le médecin gynécologue ou une sage-femme va planifier des rendez-vous pour suivi de la future maman. Ces rendez-vous sont à honorer même si la femme enceinte se sent en pleine forme et n’a aucune maladie chronique. Ils consistent à faire un petit bilan de santé chaque mois pour vérifier que tout va bien et qu’elle ne risque pas de développer un problème de santé et que son bébé évolue bien. Le médecin ou la sage-femme va relever sa tension et voir si elle est bonne, stable. Puis, le bilan comprend aussi la pesée pour s’assurer que la femme enceinte prend du poids convenablement. Une prise de poids trop importante ou, au contraire, trop faible peut en effet être un problème. Toute femme enceinte doit donc prendre au sérieux ces rendez-vous mensuels, car il s’agit d’un suivi personnalisé censé la rassurer sur son état de santé et sur celui de bébé. Parfois, une échographie est réalisée à chaque rendez-vous. Le médecin peut profiter de cette visite pour la conseiller sur son alimentation, sur la prise en charge de sa grossesse, sur les astuces pour mieux dormir, etc.

Des cours de préparation à l’accouchement

Qu’elle opte pour un accouchement naturel avec ou sans péridurale, la femme enceinte doit suivre des cours de préparation à l’accouchement. L’objectif de ces cours est d’aider la future mère à cet événement majeur de sa vie. En général, on encourage les futurs papas à rejoindre leur femme et suivre ces cours ensemble pour qu’ils puissent être de meilleurs soutiens pour leur épouse. Les cours parlent de la façon de border bébé, abordent son quotidien, la conduite à tenir s’il pleure, s’il tombe malade, son alimentation durant les premiers jours et les premiers mois, son sommeil, etc. Si les deux conjoints sont là, le futur papa se sentira plus impliqué et surtout, il saura aider efficacement sa femme une fois que bébé est né. Mais avant tout, les cours expliqueront comment savoir que le travail commence et le déroulement d’un accouchement normal. Les futurs parents apprendront également qu’il est possible de recourir à une péridurale pour accoucher sans douleur. Si la femme enceinte veut un accouchement naturel, on lui propose des techniques de gestion de la douleur. Les sites comme accouchement-naturel.com peuvent aussi l’aider à compléter les techniques de gestion de la douleur pendant l’accouchement. Même si une femme est décidée à accoucher par voie basse, on la prépare quand même à l’éventualité d’une césarienne. Pendant les cours de préparation à l’accouchement, on informe aux femmes enceintes que si un problème survient durant le travail, la césarienne pourrait être envisagée. La césarienne s’impose lorsque la vie du bébé ou de la maman ou des deux est en danger.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Post